Concours international « Hanoï Millénaire de la Culture Ville de la Paix »

Date : Septembre 2002 – Avril 2004
Remise du Premier Prix attribué à Renaud HEINTZ le 15 décembre 2004

Le concours « Hanoï Millénaire de la Culture – Ville de la Paix » a été lancé par le Comité National de pilotage de la commémoration du Millénaire de Thăng Long – Hanoï (1010 – 2010), en collaboration avec l’Association des Clubs de l’UNESCO du Viêt-Nam. Ce concours a pour but de démarrer les festivités du Millénaire et de mettre en avant la culture d’Hanoï, ainsi que celle du Viêt-Nam en général.
Pour participer, j’ai réalisé un dossier reprenant les 7 questions de ce Concours :

Question 1 : Thăng-Long était une ancienne appellation de la capitale de Hanoï. Quand est-ce que ce nom est apparu, dans quelle dynastie de l’histoire du Viêt-Nam ? Et le nom de Hanoï est apparu à quel siècle ?

Question 2 : Pourquoi le Temple de la Littérature à Hanoï abrite t’il un grand nombre de statues de tortues et de stèles en pierre ?

Question 3 : Le lac au milieu du centre ville est baptisé Hồ Hoàn Kiếm : « lac de l’Epée restituée ». Ce nom est attaché à quelle légende ? Qu’est-ce qu’il symbolise ?

Question 4 : Le président Hồ Chí Minh, le grand patriote et l’homme de culture du monde, a lu la Déclaration de l’Indépendance de la République Démocratique du Viêt-Nam (actuelle République Socialiste du Viêt-Nam). Quelle est la date de la prononciation de la Déclaration (jour, mois, année) ? Où fut le lieu de la prononciation ?

Question 5 : Quelle est la fleur qu’on trouve le plus souvent à Hanoï à l’arrivée du Têt, le Nouvel An lunaire, et que les Hanoïens considèrent comme le symbole du Nouvel An ? Connaissez-vous les lieux de Hanoï les plus réputés de la culture des fleurs ? Dans votre pays, quelle est la fleur ou quelle plante est le symbole du Nouvel An ?

Question 6 : En quelle année Hanoï s’est vu attribuer le prix : « La ville de la Paix » ? Quelle fut la raison de cette récompense ?

Question 7 : À travers ce concours, quel message voulez-vous adresser au peuple vietnamien et à la population hanoïenne ?

Ce concours s’est clôturé au mois d’avril 2004 et j’ai eu l’heureuse surprise de me voir attribuer le premier prix mondial, par mail, en juillet. J’ai donc passé une semaine à Hanoï, où j’ai reçu mon Prix le 15 décembre, au Temple de la Littérature (Van Miêu).
Le reste de la semaine, j’ai été pris en charge par la délégation de l’UNESCO afin de visiter différents temples, le musée des ethnies et une journée de ballade en bateau dans la Baie d’Ha Long. Ce qui m’a impressionné, c’est l’importance de toutes ces cérémonies auxquelles j’ai été convié. J’ai également pu faire la connaissance du Maire d’Hanoï. J’ai été sollicité pour des interviews pour différents journaux vietnamiens, ainsi que pour la chaîne de télévision VTV 1. Cela a été pour moi un grand honneur et en même temps un étonnement devant l’engouement de la population hanoïenne, pour ce concours … moi qui n’étais pas habitué à parcourir la ville en tant que simple touriste. C’est véritablement une grande expérience pour moi et je garde toujours contact avec le personnel de l’UNESCO et les autres gagnants du Concours, dont Monsieur Jeong Soo-Young (Directeur de l’UNESCO en Corée du Sud).